Skip to content

Rencontre-débat du 16/12

Rencontre-débat du 16/12, amphithéâtre Sémard du Lycée Jean Macé 

Crédit photo: Nancy Wangue Moussissa 
 
1) Bilal Bouhend – Master 1 droit pénal et sciences criminelles (Co-directeurdu pôle droit pénal de la clinique juridique de La Sorbonne) 

 

 

 « La loi du 29 juillet 1881 consiste en une tentative de juste équilibre entre liberté d’expression et ce qui pourrait être qualifié de « droit à l’honneur »
 
2) Yeliz INCI – Master 2 Systèmes de Justice et Droit du procès  (Co-directrice du pôle droit pénal de la clinique juridique de La Sorbonne) 
 
« Notre intervention visait, pour la part du Pôle de Droit pénal, à parler des infractions commises via les réseaux sociaux. 
Nous avons notamment parlé du harcèlement, un réel fléau, et de l’extension de sa définition depuis la réforme de 2018 pour appréhender l’effet dit de  » Meute » .
 
3) Alice ROLAIN – master 1 droit de la propriété intellectuelle parcours histoire de l’art (Co-directrice du pôle droit du numérique et Propriété intellectuelle  IP/IT) 
 
« Le pole IP/IT a tenté de sensibiliser  les lycéens à l’existence et à la protection de droits d’auteur qui sont souvent menacés sur internet. En prenant le cas de tiktok on s’est interrogé sur les œuvres protégebles et leur diffusion »
 
4) Elise Foussereau – Master 2 Droit du commerce électronique et de l’économie numérique (Co-directrice du pôle droit du numérique et Propriété intellectuelle  IP/IT) 
 
« Le droit à la protection de vos données personnelles est un droit fondamental puisqu’il est un sous-jacent du droit à la vie privée. Cette protection est strictement encadré par un règlement européen connu sous le nom de RGPD. Ce texte consacre une série de droits à la disposition des personnes dont les données sont traitées notamment le droit d’accéder à ses information, le droit à l’oubli ou encore le droit à la rectification. Les réseaux sociaux, s’ils ne respectent pas l’ensemble de ces obligations, peuvent être lourdement sanctionnés ».